Sport & loisirs

Basse-Ham : la première pierre du futur Centre Aquatique Communautaire a été posée (photos + vidéo)

La première pierre du futur Centre Aquatique Communautaire de Basse-Ham, situé sur le site de la base de loisirs nautiques, a été posée ce vendredi 21 mai 2021. L’occasion de (re)découvrir l’architecture du bâtiment, particulièrement emblématique.

Cette nouvelle structure de loisirs, dont l’ouverture est prévue pour le premier semestre 2023, permettra de venir renforcer les équipements aquatiques sur le territoire Nord-Mosellan.

La première pierre du centre aquatique de Basse-Ham a été posée en présence de nombreuses personnalités politiques du territoire.

Composé d’espaces de natation, de loisirs et de détente, il accueillera des pratiques variées et diversifiées, et notamment des toboggans, un espace spa et un bassin nordique. Il devrait également constituer un élément de dynamisation et d’allongement des durées de séjour pour le camping tout proche.

L’entente sur le financement partagé entre la Communauté d’Agglomération Portes de France Thionville et celle de l’Arc Mosellan permettra aux scolaires des deux EPCI1 de profiter de l’équipement. Une tendance au regroupement entre communautés de communes déjà observée récemment pour le parking relais de Thionville-Metzange, co-financé notamment part l’agglo de Thionville et celle du Val de Fensch.

Le maire de Basse-Ham, Bernard VEINNANT, précise la portée du projet à notre micro :

Le Centre Aquatique de Basse-Ham en chiffres

  • 3.350 m² de surface de bâtiment
  • 2 500 m² de plages minérales et d’espaces verts
  • Capacité d’accueil maximale : 900 personnes
  • Fréquentation annuelle estimée : 160 000 entrées
  • 400 casiers individuels
  • 120 casiers complémentaires répartis sur 4 vestiaires collectifs
  • 40 casiers dans vestiaires séparés Homme et Femmes dédiés à l’espace forme

Le bâtiment, confié au cabinet d’architecture CHABANNE, comprendra une grande halle aquatique, une zone de bien-être avec spa et hammam, et un bassin nordique en extérieur. L’architecte Maxime VEROT a l’ambition de bâtir un véritable “temple antique”, au style intemporel.

L’équipement aquatique, dont le coût total s’élève à 11 995 000 €, fait intervenir des acteurs financiers à différentes échelles :

Partenaires financiers du projet

  • Etat : 750 000 €
  • Agence Nationale du Sport : 750 000 €
  • Région Grand Est : 200 000 €
  • Département de la Moselle : 2 500 000 €
  • Communauté de Commune de l’Arc Mosellan : 800 000 €

Le futur élément de la base de loisirs Nautic’Ham entend répondre à des exigences en matière d’économie d’énergie et de qualité de construction. Il s’inscrit dans un projet de ZAC (zone d’aménagement concerté) à vocation touristique mais a intégré plusieurs critères liés au respect de l’environnement.


(1) EPCI : Etablissement Public de Coopération Intercommunale, structure administrative regroupant plusieurs communes afin d’exercer certaines de leurs compétences en commun : communautés de communes, communautés d’agglomérations, métropoles

Visits: 9

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page